articles masthead backgorund image
blog-post-masthead image

Santé Physique

Une colonne vertébrale. Trois régions. Connaissez-vous les différences en ce qui concerne les lésions médullaires ?

Vivre avec une lésion médullaire peut sembler insurmontable. S’armer de connaissances sur l’anatomie de la colonne vertébrale et son fonctionnement est un grand pas en avant pour mieux gérer ce que vous ressentez.

par: FSK octobre, 2021 3 min lecture

Chaque région de la colonne vertébrale remplit des fonctions différentes et uniques dans le corps. Les comprendre peut aider à atténuer les angoisses et la confusion que vous pourriez éprouver par rapport à votre propre situation.

La colonne vertébrale humaine est une merveille d’ingénierie. Cette série d’os interconnectés et empilés, ou vertèbres, protège la moelle épinière qui nous permet de bouger, de marcher, de réagir, de ressentir et de faire d’innombrables autres choses chaque jour en permettant au cerveau et au corps de communiquer entre eux.

 

Mais toutes les vertèbres ne sont pas égales. La colonne vertébrale est composée de trois régions distinctes (en réalité cinq, mais nous nous concentrerons ici sur celles qui correspondent à des vertèbres qui ne sont pas soudées entre elles) : cervicale, thoracique et lombaire. Chacune a ses propres implications en matière de fonctions et de lésions.

 

Région cervicale

Sous la base du crâne se trouvent les vertèbres composant la colonne cervicale. Il y a sept os, désignés de C1 à C7. Entre autres fonctions, la colonne cervicale soutient la tête et le crâne ; permet la rotation, la flexion latérale, la flexion et l’extension de la tête et du cou ; et protège la moelle épinière se trouvant à l’intérieur.

 

Toute lésion des vertèbres peut avoir des conséquences graves, mais dans le cas de la colonne cervicale, une fracture causée par un traumatisme violent lors d’un accident de voiture, d’une chute ou d’une blessure sportive peut entraîner une paralysie du corps à partir du cou.

 

Région thoracique

Les douze vertèbres de la région de la poitrine sont appelées les vertèbres thoraciques. De haut en bas, elles sont dénommées de T1 à T12 et chacune est reliée aux côtes correspondantes de chaque côté. Ensemble, les côtes et les vertèbres thoraciques forment ce qu’on appelle la cage thoracique, dont la fonction est d’entourer et de protéger le cœur et les poumons. Comme toutes les vertèbres, elles servent également à protéger la fragile moelle épinière qui passe dans le canal vertébral.

 

Bien que la majorité des fractures de la colonne thoracique n’entraînent pas de lésions médullaires, dans les cas graves tels que les accidents de voiture, les chutes ou d’autres traumatismes violents, des lésions vertébrales dans la région thoracique peuvent entraîner une paraplégie et une perte de contrôle des fonctions intestinales et vésicales.

 

Région lombaire

Les cinq vertèbres lombaires, également désignées de L1 à L5, sont situées dans la région abdominale de la colonne vertébrale. Plus grandes et plus robustes que les vertèbres cervicales ou thoraciques, les vertèbres lombaires ont pour fonction principale, outre la protection de la moelle épinière se trouvant à l’intérieur, de supporter le poids du corps et d’absorber les contraintes liées à l’effort nécessaire pour soulever et transporter des objets.

 

Les symptômes d’une lésion médullaire lombaire varient en fonction de l’étendue de cette lésion et de sa localisation, mais elle peut entraîner une paraplégie, une altération du contrôle des fonctions vésicales ou une diminution de la mobilité dans le bas du corps.

Articles correspondants

Catégories

Contribution précédente

Conseils pour rester actif avec une lésion médullaire

Prochain article

Complète ou incomplète ? L’anatomie des types de lésions médullaires.

Nouveau sur le Navigator ? Deviens client dès maintenant

S'inscrire ici pour chatter avec Stefan

Oh, no! Something went wrong